Ils nous soutiennent
Slider
Ils nous soutiennent

Daniel Kieffer

Daniel Kieffer est le fondateur du Collège européen de naturopathie traditionnelle holistique (CENATHO). Il est également le vice-président de la Fédération française des écoles de naturopathie (FENA), le coordinateur de la commission pédagogique nationale au sein de la FENA et le président de l’Union européenne de naturopathie (Bruxelles). Membre du Registre des praticiens de santé naturopathes de France (OMNES), il est l’auteur de 25 livres de référence. Il est un spécialiste de l’enseignement de santé naturelle corps-âme-esprit auquel il a consacré sa vie.

« Cinquante années de vie associative m’ont offert bien des occasions de joyeux partages, de créativité et de cheminement vers tel ou tel idéal. M’associer aux efforts de Très d’Union fut telle une nouvelle branche croissant sur cette souche du Service, donc de l’incontournable compagnonnage fraternel. Aujourd’hui plus que jamais en effet, accompagner la quête de sens, voire la détresse des corps et des âmes chez les plus défavorisés s’impose comme une évidence pour tous les thérapeutes, pour tous ceux qu’anime la relation d’aide et l’amour de la Vie.
L’envol associatif de Très d’Union dépasse, à n’en point douter, sa structure formelle et ses membres actifs en tant qu’individus, car son rêve le porte en l’essentiel des urgences psychologiques et spirituelles de notre temps : offrir une présence respectueuse et attentive au plus grand nombre, une écoute et une qualité de conseil pour toujours plus d’autonomie et de responsabilité bien incarnée, les pieds sur la Terre, la tête dans les étoiles et le cœur avec les Hommes... »
Daniel Kieffer

 

Anne Bourrit

Licenciée en langues orientales, Anne Bourrit a rencontré Marshall Rosenberg et le processus de la Communication Non-Violente (CNV) en février 1989. Ce fut pour elle une révélation. Elle a eu la grande chance de travailler aux côtés de Marshall Rosenberg en tant qu’interprète, de traduire certains de ses livres et de l’assister souvent, ce qui lui a permis d’apprendre à la source. Elle a partagé et partage encore sa compréhension de la CNV dans différents pays et régions du monde (Europe francophone, Québec, Afrique de l’Ouest et région des Grands Lacs, pays du Maghreb, etc.), ainsi que parfois dans d’autres régions linguistiques, telles que l’Italie, l’Espagne, les États-Unis.

« Savoir que l’association Très d’Union existe nourrit ma confiance dans l’avenir de l’être humain.
Je suis en effet inspirée par les bénévoles de l’association, qui donnent d’eux-mêmes et de leurs compétences avec générosité, qui actualisent l’entraide, la solidarité, offrent une écoute sans jugement et de l’attention à qui en a soif.
J’apprécie que les personnes qui sont accueillies à Très d’Union le soient sans demande aucune à leur égard. Elles n’ont a priori rien à payer, rien à prouver, elles peuvent être qui elles sont, dans tous leurs états – cela suffit pour que la porte leur soit ouverte.
Soutenir l’action de Très d’Union, la faire connaître, c’est pour moi une façon d’honorer les valeurs auxquelles je crois et qui sont à mes yeux les fondements de la société dont je rêve et où il ferait bon vivre… »
Anne Bourrit